Premières Influences : Gages de Résilience Spirituelle Future

La question du baptême des élèves dans les institutions adventistes doit nous interpeller dans un monde où les vertus chrétiennes sont en grand péril.

Christian Growth

Les Adventistes du 7ème jour croient et enseignent que l’Éducation Chrétienne est la seule qui satisfait les besoins profonds de l’être humain de manière holistique et intégrée. À l’école, au foyer comme à l’Église, son but est d’amener l’apprenant(e) à plus qu’une simple acquisition de connaissances. Elle se propose de l’aider à développer une expérience personnelle du salut offert par Jésus-Christ.

C’est fort de cette philosophie que, dès mon arrivée à la Direction de l’École Fondamentale Adventiste de Diquini, l’un de mes soucis premiers étaient de porter nos élèves à affirmer leur foi en Dieu par le baptême. Mon appréciation du sujet était fondée sur le fait que la majorité de nos élèves revenaient de l’école maternelle adventiste et que beaucoup étaient issus de familles adventistes. Je présumais par la même que ces enfants avaient lié connaissance avec Jésus depuis leur tendre enfance et qu’ils continuaient leurs expériences spirituelles à l’école fondamentale.

Je dois avouer que la tâche n’a pas été facile. Les opinions étaient divergentes au sein du personnel. Avec l’appui de certains tiers comme l’Aumônier de l’école et certain(e)s pasteurs et collègues, j’ai continué à avancer avec ce projet sachant que certaines études concernant le baptême ont démontré qu’une personne ayant reçu le baptême à un jeune âge a plus la possibilité de rester à l’église à l’âge adulte.

Dès l’année scolaire 2018, une classe spéciale d’étude biblique vit le jour à l’école. Elle fut conduite par l’Aumônier de l’école et visait les élèves âgés de 10 ans minimum. Lors du traditionnel culte d’Actions de Grâce de fin d’année, une cérémonie de baptême fut organisée. Trois élèves reçurent le baptême avec le consentement de leurs parents. En 2019, le nombre d’élèves baptisés à travers ledit programme s’éleva à sept. Cet exploit est indubitablement le fruit de la grâce de Dieu ; la collaboration institutionnelle ; et la coopération Église-Foyer-École.

Cette expérience me rappelle le témoignage d’un  pasteur à ce sujet. Selon ses dires,  il a passé une année scolaire à étudier la Bible avec un groupe d’élèves quand il était aumônier d’une école Adventiste. Au bout du compte, une seule famille consenti à faire baptiser son enfant. Aujourd’hui,  cet enfant est le seul qui s’intéresse encore aux choses spirituelles. Les autres ont perdu tout intérêt pour la cause du Seigneur. Ce récit doit renforcer notre détermination à promouvoir les valeurs chrétiennes évangéliques en bas âge. Tout compte fait, lesdites valeurs constituent une ancre qui offre une meilleure garantie de longévité dans la foi chrétienne.

La question du baptême des élèves qui fréquentent les institutions éducatives adventistes doit nous interpeller dans un monde où les vertus chrétiennes sont en grand péril. Il est plus qu’urgent d’aider nos élèves  à s’engager pour Dieu qui les guidera dans leurs choix de vie. Ces premières influences sont le gage d’une meilleure résilience spirituelle future. Nous devons continuellement les encadrer pour que leur foi ne défaille pas. Puisse le Seigneur nous aider tous, à saisir l’importance d’une telle vision pour la gloire de Dieu, le salut de nos élèves et le bonheur de nos sociétés.

Author

Marie Flore Duviella Excellent a un diplôme en Éducation Préscolaire de l'université Adventiste d'Haïti. Une licence en Sciences de l'Éducation de l'université Autonome de Port-au-Prince. Actuellement, elle travaille en tant que Principale de l'École Fondamentale Adventiste de Diquini. Elle est mariée à Jean Yvon Excellent depuis 21ans. Ils ont deux filles : Samuéla Geneviève Starah, l'aînée,  Sadorah Lynn Aurélie, la cadette. Elle a servi et sert encore l'église adventiste du 7e jour.

    1 comments

  • Avatar
    | October 4, 2020 at 4:39 pm

    Gloire à Dieu et Félicitations à Mme Excellent pour cet article très motivant! Il est vraiment urgent de canaliser les jeunes coeurs vers Jésus notre Sauveur!
    J’aime l’expérience relatée et j’aime l’article!

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *